Outils pour utilisateurs

Outils du site


jterre-0119

Bienvenue sur le Wiki du #JTerre !

Le wiki du Journal de la terre pour aller plus loin

Vous trouverez sur cette page les textes rédigés pour le JTerre du 29 janvier 2019, ainsi que les sources des informations mentionnées pour aller plus loin.

Ce Wiki se veut aussi participatif que possible : n'hésitez pas à proposer vos contributions !

REVUE DU CIEL

Pour cette première Revue du Ciel de 2019, nous vous proposons un petit survol de ce qui a fait l’actualité environnementale en 2018…

Janvier. Mieux que le mois du « sortez couvert », janvier 2018 fut le mois du « stoppez couverts ». En effet, il y a un an, l’Union européenne s’engageait à éradiquer, d’ici 2030, les produits en plastique à usage unique, dont les couverts mais aussi les assiettes, les pailles, les gobelets et autres cotons-tiges[1]… Un premier pas encourageant pour sortir de notre culture du « tout jetable » !

Février. L’espoir d’une sortie du « tout jetable » se prolongeait au mois de février 2018 grâce à la première journée internationale… sans pailles. De la France au Mexique, en passant par l’Espagne, la Colombie, les Pays-Bas, la Suisse et la Belgique, de nombreux pays se sont mobilisés pour dire « bye bye » aux pailles en plastique, qui sont l’un des dix déchets le plus souvent retrouvé sur les plages et dans les océans[2].

Mars. Alors que la Commission européenne consacrait le mariage entre Bayer et Monsanto, synonyme de naissance du numéro 1 mondial de l’agrochimie[3], une étude réalisée par une centaine de chercheurs issus de 45 pays différents se penchait sur l’impact de la détérioration des sols de la planète : détérioration de l’eau et des aliments, mise en danger des espèces, plus de 3 milliards de personnes pourraient être touchées par ce phénomène[4].

Avril. Pendant que le gouvernement chassait de façon illégale des civils de la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes[5], une entreprise se découvrit de bien plus que d’un fil. C’est en avril 2018 qu’un rapport confidentiel déshabilla l’entreprise Shell qui savait tout du réchauffement climatique et de ses effets destructeurs pour notre planète depuis… 1988 ! Depuis la sortie de ce rapport, la compagnie est accusée entre autres d’inaction[6]. Pour beaucoup, Shell… la goutte de pétrole qui fait déborder le vase.

Mai. Nouveau récif, même récit. Le mois de mai 2018 fut notamment marqué par un projet de forage et d’exploitation pétrolière par Total dans un récif corallien situé au large de l’Amazone et doté d’un écosystème hors du commun[7]. Hélas, face à l’hors du commun, l’or noir semblait avoir décidément plus de pouvoir… mais le projet a heureusement été annulé Dans le même temps, et en surface, l’OMS publiait un rapport indiquant que la pollution de l’air tue 7 millions de personnes par an dans le monde[8].

Juin. Tandis que de nombreux apiculteurs se fédéraient pour alerter sur la mortalité catastrophique des abeilles[9], le mois de juin 2018 révéla, par le biais d’une étude dédiée à la répartition de la biomasse sur Terre, de nouveaux chiffres aussi vertigineux que préoccupants[10]. Des chiffres complétés et appuyés plus tard par un rapport du WWF faisant état d’une disparition de 60% des populations de vertébrés sauvages au cours des 40 dernières années[11]… De quoi pousser de nombreux scientifiques à parler d’une sixième extinction de masse.

Juillet. Après 2007 et 2011, c’est en juillet 2018 que le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies nous alertait une nouvelle fois en insistant sur le lien entre réchauffement climatique et augmentation des conflits : un monde plus chaud est un monde plus conflictuel[12]. Si l’Organisation reconnaissait son retard dans la prise en compte de l’enjeu environnemental pour la sécurité mondiale, elle tardait encore à adopter de mesures concrètes pour y remédier…

Août. Et plus précisément le 28 août 2018, sur les ondes de France Inter, et comme un pavé dans la soupe, Nicolas Hulot, alors ministre de la transition écologique et solidaire, annonçait sa démission du gouvernement français, entêté – je le cite - « dans un modèle marchand à la source de tous ces désordres »[13]. Parallèlement à cette démission politique, des scientifiques du monde entier s’unissaient sous le mouvement « Drawdown », en listant 100 solutions pour inverser le réchauffement climatique[14].

Septembre. En septembre 2018, à l’occasion du « World Clean Up Day », des personnes vivant dans 150 pays différents se mobilisaient pour nettoyer la planète et alerter les autorités sur l’urgence de la situation. Un défi de taille quand on sait que l’humanité produit jusqu’à 4 milliards de tonnes de déchets par an[15].

Octobre. Alors que des mouvements citoyens émergeaient un peu partout[16], le GIEC publia son dernier rapport début octobre 2018 avec cette conclusion sans équivoque : le monde entier doit engager des changements drastiques dès maintenant[17]. Quelques jours plus tard, des scientifiques ajoutèrent une couche de glace supplémentaire au rapport en alertant sur la disparition inéluctable et sans précédent des six plus grands glaciers de l’Antarctique Ouest. Conséquence : le cycle de l’eau douce qui se disloque, compliquant à court terme la vie sur Terre des humains[18].

Novembre. Nous vous parlions de la goutte de pétrole qui fait déborder le vase… Novembre 2018 en vit une nouvelle, une de plus, avec la hausse en France de la taxe sur les carburants. Une hausse dans un contexte où beaucoup de citoyens partageaient déjà un profond sentiment d’injustice sociale. Ce mois-là marqua le début du mouvement des gilets jaunes[19].

Décembre. Nous retiendrons du mois de décembre 2018 non pas la COP 24, particulièrement décevante, mais plutôt ce mouvement mondial en cours pour la justice climatique, couronné en France par « l’Affaire du siècle », action judiciaire menée contre l’Etat pour son inaction face à la crise climatique. Ailleurs dans le monde, épinglons les victoires judiciaires de jeunes colombiens contre la déforestation, de citoyens néerlandais pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre sans oublier, rare lumière dans la pénombre de la COP 24, le discours et les actions mobilisatrices de la jeune suédoise Greta Thunberg[21].

Et après ? Et maintenant ? Gandhi disait : « Montrer l’exemple n’est pas la meilleure façon de convaincre, c’est la seule. » À méditer…

[1] https://lareleveetlapeste.fr/lue-sengage-eradiquer-plastique-a-usage-unique-dici-2030/ [2] https://lareleveetlapeste.fr/pailles-tuent-ecosysteme-boycott-simpose/ [3] https://lareleveetlapeste.fr/bayer-monsanto-noces-funebres-recoivent-benediction-de-bruxelles/ [4] https://lareleveetlapeste.fr/nos-sols-train-de-mourir-32-milliards-de-personnes-touchees-a-seuil-critique/ [5] https://lareleveetlapeste.fr/levacuation-de-zad-gouvernement-completement-illegale/ [6] https://lareleveetlapeste.fr/pollution-rapport-confidentiel-de-shell-devoile-lentreprise-savait-rechauffement-climatique-1988/ [7] https://lareleveetlapeste.fr/un-recif-corallien-au-large-de-lamazone-une-decouverte-incroyable-et-deja-menacee/ [8] https://www.lemonde.fr/planete/article/2018/05/02/la-pollution-de-l-air-tue-7-millions-de-personnes-par-an-dans-le-monde-alerte-l-oms_5293076_3244.html [9] https://lareleveetlapeste.fr/nos-abeilles-disparaissent-cest-un-desastre-ecologique-economique-et-humain/ [10] https://lareleveetlapeste.fr/lhomme-a-tue-83-des-mammiferes-sauvages-et-50-des-plantes/ [11] https://lareleveetlapeste.fr/60-des-animaux-sauvages-ont-disparu-en-44-ans-bientot-notre-tour/ [12] https://lareleveetlapeste.fr/le-changement-climatique-provoque-la-guerre/ [13] https://lareleveetlapeste.fr/sous-la-pression-des-lobbies-nicolas-hulot-demissionne/ [14] https://lareleveetlapeste.fr/70-chercheurs-du-monde-entier-sassocient-pour-sauver-notre-planete/ [15] https://lareleveetlapeste.fr/le-15-septembre-le-monde-sunit-pour-nettoyer-les-dechets/ [16] https://lareleveetlapeste.fr/de-plus-en-plus-dinitiatives-citoyennes-voient-le-jour-pour-proteger-notre-planete/ [17] https://lareleveetlapeste.fr/dernier-avertissement-du-giec-avant-une-crise-climatique-irreversible/ [18] https://lareleveetlapeste.fr/les-6-plus-grands-glaciers-vont-disparaitre/ [19] https://lareleveetlapeste.fr/vous-avez-mis-le-peuple-dans-la-rue-mais-vous-ne-savez-pas-quand-elle-rentrera-a-la-maison/ [20] https://lareleveetlapeste.fr/jai-jagat-2020-une-marche-mondiale-pour-la-justice-et-la-paix/ [21] https://lareleveetlapeste.fr/letat-francais-est-attaque-en-justice-pour-inaction-climatique/


ON N'OUBLIE PAS

1. On n’oublie pas que le réchauffement climatique menace aussi… l’équilibre des sexes chez certaines espèces de tortues car la température d’incubation a un effet sur le sexe de l’animal à naître. Exemple avec les tortues vertes de Guinée-Bissau, déjà en voie d’extinction. Selon une récente étude, d’ici 2100, la quasi totalité des nouveaux-nés pourrait être des femelles, rendant la fécondation des oeufs presque aussi probable que de voir Emmanuel Macron soutenir le RIC.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1144894/avez-vous-vu-tortue-grenouille-grande-discordance-lait-new-horizons

2. Des tortues vertes de Guinée-Bissau aux insectes de Porto Rico. Hé oui, on n’oublie pas l’effondrement des populations d’insectes dans la forêt tropicale de Lugillo. Un effondrement qui serait dû là aussi au réchauffement climatique. Au cours des 50 dernières années, la température moyenne de la forêt a augmenté de plus de 2°C.

https://lareleveetlapeste.fr/en-35-ans-98-dinsectes-en-moins-sur-le-sol-et-80-en-moins-dans-la-canopee/

3. On reste en forêt et on n’oublie pas les 207 gardes forestiers, inspecteurs et militants tués en 2018 en Amérique latine, en Afrique et aux Philippines alors qu’ils protégeaient la forêt. Dans un rapport récent, les Nations unies dénoncent « le harcèlement, les arrestations arbitraires, les menaces et l'assassinat de défenseurs de l'environnement ».

https://www.lapresse.ca/environnement/201901/24/01-5212277-environnement-des-lois-qui-ne-sont-pas-respectees.php

4. Et en parlant des Nations unies, on n’oublie pas le carton jaune brandi par l’ONU à la France concernant le mégaprojet de mine d’or en Guyane. Les Nations unies ordonnent entre autres aux membres du gouvernement Macron d’entendre les voix des populations autochtones.

https://mrmondialisation.org/projet-de-la-montagne-dor-lonu-met-un-carton-jaune-a-la-france/

5. Carton jaune, voire rouge, pour les grands patrons et responsables politiques présents à Davos, en Suisse, à l’occasion du World Economic Forum… On n’oublie pas que pour y arriver, et selon la société d’affrètement ACS, quelque 1500 vols en jets privés ont été recensés. Un record absurde qui contraste avec les 32 heures de train mises par la jeune militante suédoise, Greta Thunberg, pour se rendre à ce même forum.

https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/cop24/climat-greta-thunberg-bouscule-davos_3162967.html

6. Enfin, on n’oublie pas qu’en 2018, pas moins de 60 millions de personnes ont été affectées par les catastrophes naturelles, faisant plus de 10.000 victimes. L’impact du réchauffement climatique est particulièrement visible au niveau des sécheresses qui ont touché près de 10 millions de personnes l’année dernière.

https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/01/25/soixante-millions-de-personnes-ont-ete-affectees-par-les-catastrophes-naturelles-en-2018_5414469_3244.html


INTRO AU THÈME - GILETS JAUNES ET CLIMAT : MÊME COMBAT ?

Deux mouvements sociaux qui par leur simultanéité ont souvent été comparés l’un à l’autre. Là où certains voient une contradiction profonde entre leurs diverses revendications, d’autres soulignent au contraire les nombreuses zones de convergence entre Gilets Jaunes et écologie.

Pour Macron, la question semble d’ores et déjà tranchée : en matière d’écologie, le peuple n’est pas prêt pour autre choses que des « petits pas », preuve en est, il s’oppose à la taxe sur le carburant…

Alors, qu’en est-il vraiment ? Les Gilets Jaunes et les écologistes mènent-ils un seul et même combat ? Une politique à la hauteur de la transition écologique demandée par les protecteurs du climat est-elle incompatible aux exigences de justice sociale des Gilets Jaunes ? L’écologie sociale peut-elle satisfaire le plus grand nombre ?

Bien sûr, il nous sera impossible de donner un début de réponse à ces questions sans avoir au préalable défini un minimum ces deux mouvements sociaux, les valeurs qui les portent, et les revendications qu’ils apportent. Et là encore, il y a matière à réflexion…

S’il est déjà difficile d’unifier les écologistes derrière des revendications concrètes, ça l’est encore plus quand il s’agit des Gilets Jaunes, qui se caractérisent par leur hétérogénéité…


BOL D'R

1/ Le 12 janvier dernier, 27 stations services ont été investies par près de 400 militants écologistes dans le but de dénoncer l’ajout d’huile de palme dans nos carburants. Et pas qu’une goutte hein, 500 000 tonnes d’huile de palme, plus 62% de l’importation française, l’équivalent de ce qu’il y a dans 4 milliards de pots de nutella. Mais qui diable pour avoir une idée aussi saugrenue, à l’heure où le monde entier a été ému par un oran outang se battant bravement contre les machines : la multinationale TOTAL, made in France, bien de chez nous, paye pas d’impôts. Alors il y a une procédure en cours pour interpeller la Commission Européenne, qui doit prendre une décision début février. https://www.amisdelaterre.org/Stop-a%CC%80-l-huile-de-palme-dans-nos-carburants.html https://www.sauvonslaforet.org/petitions/1096/huile-de-palme-stop-a-la-raffinerie-de-total-a-la-mede https://actions.sumofus.org/a/pas-d-huile-de-palme-dans-nos-reservoirs

2/ MOB DES JEUNES J’en rêvais, ils l’ont fait : tous les vendredi, c’est l’école buissonnière pour sauver le vivant. Des milliers d’élèves se rassemblent un peu partout dans le monde et lancent des « grèves pour le climat », destinées à réclamer des mesures politiques urgentes en la matière ! Bah oui, à quoi ça sert d’aller à l’école si c’est pour obtenir un travail inutile sur une planète morte? Hein, y sont pas cons les jeunes.

Répondant oui à l’appel de Greta Thunberg, ils étaient 8000 en Suisse, 10 000 à Berlin, 15 000 en Australie, 35 000 en Belgique et en France….

Le mouvement n’a pas encore pris mais la date du 15 mars commence à ressortir. Alors dis moi dans les commentaires si toi t’es chaud?

https://reporterre.net/En-Suisse-des-milliers-de-lyceens-font-greve-pour-le-climat

3/ Parlons peu, parlons bouffe, il est possible de nourrir 10 milliards d’êtres humains sur la planète tout en préservant l’environnement: c’est le résultat d’une nouvelle étude publiée par The Lancet et la Fondation EAT. 30 scientifiques mondiaux démontrent, preuves à l’appui que cette prouesse est tout à fait possible… à la condition de modifier largement notre alimentation, et d’adopter un régime avec beaucoup moins de viande et de sucre. En France, c’est diviser par deux notre consommation de viande, ça devrait le faire non ? Rah j’tentends raler, Pti viandard va. Tu remplaceras par du pinard, c’est la même couleur.

https://www.nouvelobs.com/planete/20190117.OBS10392/voici-le-regime-a-suivre-pour-nourrir-10-milliards-d-humains-tout-en-sauvant-la-planete.html

4/ Et une petite victoire de la fin d’année 2018 à siroter sans paille : le Parlement et le Conseil Européen se sont mis d’accord pour interdire toute une panoplie d’objets en plastique à usage unique. Coton-Tige, pailles, assiettes et couverts, touillettes, contenants alimentaires en polystyrène, … d’ici 2021 l’usage du plastique pour ces objets sera tout simplement interdit, dans toute l’Europe. Le texte prévoit aussi d'accélérer la chasse aux mégots, filets de pêche et bouteilles en plastique, alors si vous êtes l’un de ces objets, fuyez.

https://www.lemonde.fr/planete/article/2018/12/19/l-union-europeenne-conclut-un-accord-sur-l-interdiction-des-plastiques-a-usage-unique_5399945_3244.html

5/ Ce week-end du 26/27 janvier enfin, près de 150 000 manifestants se sont rassemblés en France et en Belgique, dont 70 000 rien qu’à Bruxelles, je vous tire ma frite. L’objectif était avant tout de faire monter le niveau de pression vis à vis de l’inaction des gouvernements : en Belgique qui a oeuvré à rejeter les objectifs européens en matière d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables, et en France où malgré les 2M de signataires de l’affaire du siècle qui attaquent l’Etat pour inaction climatique, le gouvernement s’en bas les. CUT TU PEUX PAS DIRE CA ! Bon on l’a refait - n’a pas daigné répondre ni agir. Du beau monde dans la rue mais est ce que ça fera bouger les choses ? Pour l’instant non, et la suite dépend de nous : arrêtons les actions symboliques, changeons de registre, allons plus loin dans le rapport de force et dans nos actions, on a le monde qu’il faut. C’était Vincent Verzat en presque direct de la rue qui bouge, à vous les studios !

https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/01/28/climat-les-citoyens-veulent-maintenir-la-pression-sur-les-gouvernements_5415571_3244.html

jterre-0119.txt · Dernière modification: 2019/01/29 17:19 par pierrep